Docteure Jocelyne Fassotte / Les soins esthétiques / Remodelage du visage : volume et contour

Remodelage du visage : volume et contour

Les volumes

Le vieillissement provoque au niveau des masses graisseuses de la face une fonte de la région de l’orbite, de la région de la tempe, de la joue et une ptose vers l’avant et le bas provoquant le sillon naso-génien et les bajoues.

Ces volumes peuvent être reconstruits par l’injection d’acide hyaluronique « volumateur » ou d’un agent « inducteur tissulaire »
Les techniques d’injection sont réalisées à l’aiguille ou à la canule.

Le Softfill « Liquid Lift » :

Réalise un « Lifting médical » par la restauration de l’ensemble des volumes de la face (« full face injection ») grâce à l’utilisation de microcanules.
Cette technique propose un traitement global du vieillissement du visage et peut être exécuté en plusieurs étapes.

Le visage peut être divisé en 3 zones :

  • Le 1/3 supérieur comprend le remodelage des zones périorbitales : front, tempes, sourcils, glabelle, vallée des larmes.
  • Le 1/3 moyen comprend le remodelage de : arcade zygomatique et joue, sillon naso-génien.
  • Le 1/3 inférieur comprend le remodelage des : lèvres, plis d’amertume, menton, ligne mandibulaire.

Le softfiling par microcanule flexible est atraumatique et permet de répartir l’Acide hyaluronique par quelques points d’injection.
L’effet volumateur est stable : 18 mois à 2 ans.

Les contours :

Les fils tenseurs résorbables à cônes bidirectionnels (Travail de fin d’étude au Collège International de Médecine Esthétique du Dre J. Fassotte)

Véritable « Lifting médical », les fils tenseurs sont composés de fils de suture en acide poly lactique et de cônes en acide lactique, tous deux résorbables, biodégradables et immunologiquement inertes (pas de test préalable nécessaire)

  • L’action est une traction sur les tissus ptosés.
  • D’autre part ils provoquent une néo collagènèse (formation de nouveau collagène) liée à la stimulation de l’activité des fibroblastes.
  • La présence de l’acide poly lactique est observable de 9 à 24 mois, en parallèle d’une croissance des fibres de collagène de type I.

Ces fils de suture représentent une technique innovante dans le fait qu’elle repositionne les tissus cutanés.

Buts de la technique :

  • Repositionnement des tissus ptosés
  • Redéfinition des contours du visage et du cou
  • Redéfinition du volume malaire

Indications : visage et cou

  • Cette technique est sans bistouri
  • Avec une anesthésie locale
  • Avec un retour à la vie sociale rapide (+- 5 jours)
  • Et une « long lasting correction » :12 à 18 mois
vulputate, sit adipiscing in id luctus Nullam Aenean sem,